Le Bel Espoir

LA CONSTRUCTION DU NOUVEAU BEL ESPOIR

Le Bel Espoir, ça avance ?

Pas assez vite, nous dirait Michel !

N’empêche que depuis plusieurs mois les travaux se poursuivent. Les stagiaires encadrés par les formateurs ont tous mis les bouchées doubles pour que le bateau puisse bientôt retrouver la mer.

Et mine de rien, on touche au but.
La preuve, le Bel Espoir devrait bientôt faire sa première sortie pour des essais techniques.

Cette semaine, toutes les voiles seront installées.

Reste les différents réseaux (électricité, eau, gasoil…), l’isolation et les aménagements intérieurs à terminer avant de pouvoir accueillir des groupes.

Afin de payer les matériaux et nous aider à financer le chantier de rénovation, votre soutien financier est essentiel !

Pour patienter d’ici la reprise des navigations avec du monde à bord, nous vous avons préparé une sélection de photos ainsi qu’une jolie liste à la Prévert de tout ce qui est déjà terminé et de ce qui nous reste à faire.

Bonne lecture !

Ce qui est en cours au 15/06/2021

Ce  qui est  en cours :

– Installation des différents circuits : eau, électricité

– Conception de la cuisine

– Réalisation des aménagements intérieurs

– Installation des voiles

Ce qui est déjà terminé

Ce qui est terminé :

– Pose de la passerelle

– Pose du rouf

– Mise en place du gréement

– Pose et lignage du moteur

– Installation des circuits d’assèchements

– Installation du guindeau et des mouillages

La préparation du rouf avant sa pose sur le Bel Espoir

Une fois descendu de l’étage du chantier, le rouf a été mis à l’endroit, puis positionné en bordure du quai du chantier afin d’être délicatement déposé sur le Bel Espoir.

La descente du rouf

Le rouf a été entièrement conçu et assemblé à l’étage du chantier.

Une fois sa réalisation terminée, il a fallut couper le plancher et procéder à la descente de l’ensemble.

Pour rappel, le rouf est une partie située sur le pont du bateau, qui sur le Bel Espoir abrite la grand salle à manger.

En navigation, les 38 personnes embarquées y partagent chaque jour, petit déjeuner, déjeuner et diner dans la bonne humeur !

Stagiaires et formateurs de l'atelier bois

Tracés, épures, débits…

Un vocabulaire spécifique , des techniques variées et surtout du concret !

Le moteur a démarré

Ça y est, le moteur a démarré au quart de tour et son doux bruit a de nouveau résonné dans l’Aber !

Un vrai travail d’orfèvre.

 

LE BEL ESPOIR CA AVANCE !

A l’AJD on aime à penser qu’on communique peu mais qu’on le fait de manière efficace !

L’équipe du chantier pousse parfois le bouchon un peu loin, en prétextant que, le secrétariat on en n’a pas vraiment besoin. Vous l’aurez compris ce qui compte c’est la technique ! Ici on valorise les savoirs faire et le manuel.

Nous avions pour objectif d’être présents avec le Bel Espoir aux fêtes maritimes de Brest 2020. Mais la crise sanitaire et le confinement en ont décidé autrement. Nous avons pris un peu de retard sur les délais prévus néanmoins, les stagiaires et les formateurs s’affairent depuis plusieurs mois. Un vrai travail de fourmis et déjà pas mal de choses sont visibles.

Attention les mirettes ! Place aux images, rendez –vous dans la rubrique le JT de l’AJD et sur notre chaine You Tube !

LES TRAVAUX SONT LANCES !

Les travaux ont démarré sur la nouvelle coque du Bel Espoir.

Ça s’affaire au chantier avec : fabrication et pose d’écubiers, fabrication de cabillots et de rateliers, pose d’une partie de pavois avant tribord , début de fabrication de la descente avant, réfection des bas-mâts.

Des nouvelles prochainement !

L’AJD A BESOIN D’UN NOUVEAU BEL ESPOIR !

Le Bel Espoir n’est plus en état de naviguer depuis février 2017. Il avait 73 ans de navigations à son actif.  Alors qu’il était au chantier de Lannilis pour des gros travaux d’entretien, un violent orage l’a couché. Des déformations structurelles sévères sont apparues.

Le Rara Avis ne peut pas augmenter sa capacité d’accueil, et les demandes d’embarquement continuent d’affluer. Il nous faut un nouveau Bel Espoir.

Après plusieurs mois de réflexion sur le coût, la durée et la sécurité, l’association a opté pour la construction d’une coque neuve en acier. Sur celle-ci viendront se greffer tous les éléments qu’il est possible de récupérer de l’ancien Bel Espoir. Notamment : le gréement (mâts, voiles et cordages), le moteur, le guindeau, les chaines, les ancres…

UN CHANTIER EN DEUX TEMPS :

La construction de la coque nue par les chantiers Piriou de Concarneau s’est achevée en mai  2019.

La seconde étape se déroule à Lannilis, au chantier de l’AJD. Tous les travaux d’aménagements y seront réalisés avec les moyens techniques, le savoir-faire, les compétences et la motivation des stagiaires en formation professionnelle, encadrés par les formateurs de l’association ; comme nous l’avons déjà fait pour la rénovation complète de l’autre trois mâts, le Rara Avis de 1998 à 2002.

Ce projet s’inscrit dans la poursuite de notre action en rendant accessible la navigation à des gens d’horizons variés et en redonnant confiance en leurs capacités à des jeunes venus découvrir les métiers de la mer dans nos chantiers. Une manière de valoriser les compétences et les acquis de chacun en mer comme à terre.

Le nouveau Bel Espoir poursuivra l’aventure humaine et solidaire initiée par Michel Jaouen.

Les réserves financières de l’AJD ont permis de payer immédiatement la coque au chantier Piriou. Reste à financer  deux années de travaux au chantier.

LES GRANDES DATES DU PROJET

Aux chantiers Piriou, à Concarneau : de juillet 2018 à mai 2019.

Aux chantiers de l’AJD, à Lannilis : de mai 2019 à mai 2021.

CARACTÉRISTIQUES DU NAVIRE

  • Longueur hors-tout : 37,00 m
  • Largeur hors tout : 7,20 m
  • Tirant d’eau : 2,13 m
  •  Matériau coque : Acier
  • Hauteur de mât : 26 m
  • Surface de voile : 514m²

Comment nous joindre ?

Association AJD
BP 2
29870 LANNILIS.

Ou

info@belespoir.com

Et si besoin : 02.98.04.90.92