Le Bigorneau confiné : nouvelle revue !

Et soudain, tout s’est arrêté.

Tout ?

Sur les bords de la carte du Finistère, il y a des encoches .  Des abers, et des baies. Les baies se vident  quand la mer descend, en découvrant un immense tapis de sable.

Et puis la mer remonte. Deux fois par jour, tous les jours, elle monte sans se presser, sans rien bousculer sur son passage, et elle remplit tout, parfois jusqu’à ras-bord.  Des milliers de mètres cube d’eau s’avancent tranquillement, en faisant le bruit du papier froissé, les jours paisibles.

La marée est une allégorie de l’efficacité redoutable d’un travail discret, sans énervement, mais régulier.  Elle est aussi un métronome.

Ses horaires ne seront pas reportés, ni supprimés pour les prochaines semaines. Tous les jours qui viennent seront rythmés par deux marées hautes, deux marées basses, exactement à l’heure prévue de très longue date. Ca a quelque chose de rassurant.

Comment nous joindre ?

Association AJD
BP 2
29870 LANNILIS.

Ou

info@belespoir.com

Et si besoin : 02.98.04.90.92