La flotte

Le Bel Espoir (en chantier actuellement)

Le Bel Espoir II est une goélette à trois mâts de 29 mètres, avec 2,80m de tirant d’eau.
Il a été construit en 1944 au Danemark, pour le transport du bétail entre Copenhague et Hambourg.

A la suite de l’opération Thalassa en 1993, l’afflux de dons a permis de le restaurer.
Mais voilà. Un bateau, ça fatigue plus vite qu’un Jésuite, surtout quand il a des centaines de milliers de milles dans les membrures. Début mars 2017, il s’est couché sur le flanc, au chantier. Il était fatigué, très fatigué. En réalité, il n’en pouvait plus.
Il s’est arrangé pour le faire très doucement, sans faire de mal à personne. Il s’est couché, simplement, parce que continuer à naviguer aurait pu être dangereux.
Pour tout vous dire, les meilleurs spécialistes avaient déjà commencé à réfléchir à son cas.
On a des atouts. Des supporters en nombre, un savoir-faire éprouvé, un chantier au top.
On va se démerder pour trouver une solution. Il y a beaucoup d’enjeux techniques, réglementaires et financiers à peser.
Alors, on prend le temps de la réflexion. La vie continue. Pas question qu’on se rate !

Le Rara-Avis

Le Rara-Avis est un dériveur de 27 mètres à la flottaison, construit en 1957.
C’était le yacht personnel de Georges Lilliaz, le patron du BHV. Il l’a donné à l’AJD en 1974.

Il a été entièrement rénové dans notre chantier, entre 1999 et 2002.
Un dériveur, ça peut se faufiler presque n’importe où. Ca se pose comme une fleur sur le sable.
En plus des 9 membres d’équipage, il peut accueillir 28 personnes, dans des cabines de 2 ou 4 places.
Une personne en fauteuil peut y embarquer.

La flottille

Si on acceptait tous les bateaux qu’on nous propose, l’AJD serait le plus gros armateur français ! Quand on pense qu’ils sont bien fichus pour embarquer des groupes, et qu’on mesure qu’on sera capable de maîtriser leur entretien, on prend. Sinon, on invite les propriétaires à se rapprocher des graines de Moitessier, qui ne manquent pas dans notre carnet d’adresses .
Notre flotille, ce sont les « petits » bateaux, mais ils ne sont petits que par comparaison aux deux « gros ». Avec le BE en arrêt-maladie, ils sont au taquet .

White Dolphin

C’est un Ketch Marconi de 20mètres, tirant d’eau 2.90m, déplacement 27 tonnes, surface de voilure au Près 220 m2, construit en 1967 sur les plans de l’Architecte Vicenzo Beltrami au chantier San Germani.
Cédé à l’association en 2014 , ce magnifique ketch a un beau palmarès dans les régates de classiques. On a installé des bannettes à la place de la baignoire, parce qu’une baignoire dans un bateau, ça ne ressemble vraiment pas à l’AJD !
Il est très sportif. A bord, il ne faut pas avoir peur d’être penché . Mais quelle classe ! Nos jeunes commandants l’adorent. Il est très pratique pour draguer !

 

Ibex

Ibex était sagement amarré en rivière de la Tremblade, depuis trois ans. L’association propriétaire n’en avait plus l’usage. Elle nous a fait don de ce ketch en acier de 16 mètres. Ibex est arrivé en septembre au chantier. Une fois révisé, et adapté au mode AJD, ce navire, qui a des airs d’expédition nordique, amènera nos stagiaires vers des horizons plus frais.

Le Baguenaudeur IV

Une grande partie de la famille du « Baguenaudeur IV » était réunie fin juillet 2015 – certains sont arrivés par la mer et les autres par la terre – pour nous remettre en mains propres ce joli bateau.

Le « Bag » , désormais familier, est un Chassiron GT construit en 1977 au chantier Richard et il est en parfait état de naviguer ! Il fait 11.45m pour 3.60m de large.

Il a fait un petit tour au chantier en février 2016 pour être exploré (connaitre toutes ses petites astuces et manies), bénéficier d’un carénage et d’une mise en beauté.
Depuis, il bosse !

Largade II

Dernier arrivé dans la flottille de notre base Marseillaise. Il est domicilié au vieux port. Donné par Marie, la fille de Florence Arthaud, nous allons lui offrir une reconversion pour entraîner nos jeunes stagiaires.

Rana II

Propriété de l’association depuis mars 2014. Voilier Sloop admiraler construit en 1974, longueur 14,75 m, largeur 3,90 m, tirant d’eau 2,31 m en stratifié polyester. Il a gagné le 1ère course La Baule Dakar en 1980 dans sa catégorie. Réaménagé en course croisière, il participe à de nombreux évènements comme la Nioulargue.

Le Rana II a été volé le 24 janvier dernier, au port de l’Estaque. Nous avons lancé un appel à témoin.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/marseille-voiliers-association-du-pere-jaouen-vole-port-estaque-1780419.html

Les autres bateaux

Il y aussi les autres bateaux dont :

Le Damien :
Damien II (Fleur de Tendresse) nous a été donné en juin 2008. Il est en cours de rénovation. Seule la coque en acier de 15 mètres a pu être conservée; tout le reste est à reconstruire : pont, superstructures, aménagements, gréement, voiles, mécanique…
L’objectif : former les stagiaires à la navigation hauturière vers des destinations plus extrêmes. Ce bateau a été conçu pour naviguer dans les pôles. Et bien, on compte bien y aller.

La Baleinière :
Type d’embarcation légère et pointue aux deux extrémités, servant autrefois à la chasse à la baleine. Désigne aussi un canot de forme analogue dont sont généralement équipés les bateaux de gros tonnage. Entièrement aménagée au chantier : roof, caillebotis, coffres de rangement, mât y ont été confectionnés et installés. Nous utilisons la baleinière pour les liaisons entre le continent et l’île de Stagadon .

A cette liste, viennent s’ajouter d’autres unités en travaux ou en cours d’acquisition : Agathe, Odin.

Ou le Stan, le catamaran récemment rénovés par les stagiaires du chantier. (photo Odile GAILLARD)

Les petites unités

L’association dispose de plusieurs petites unités.

Les stagiaires les utilisent pour naviguer dans l’Aber entre le chantier, les baraques et Stagadon. Il y a les loups de mer, le cormoran, le doris, des laser, le ponant…

Comment nous joindre ?

Association AJD
BP 2
29870 LANNILIS.

Ou

info@belespoir.com

Et si besoin : 02.98.04.90.92